Homélie

Chères soeurs et frères,

Par respect des consignes de santé publique et de l’Assemblée des Évêques du Québec, nous ne pouvons nous rassembler pour la messe dominicale. Je vous envoie une homélie que vous pouvez prendre le temps d’écouter seul, ou encore d’entendre après que vous ayez pu partager sur l’évangile: il est au tout début de l’enregistrement. Vous pourrez arrêter l’enregistrement après l’Évangile, vous donnez un temps d’accueil et de partage si vous êtes à l’aise, pour ensuite entendre l’homélie, pour exprimer ce qui s’éveillera en vous.

Le défi devant lequel nous nous retrouvons est l’occasion d’aller plus loin dans la créativité que suscitent l’amour et la foi.
Unis dans la prière, avec les salutations chaleureuses de toute l’équipe pastorale, et celles des prêtres collaborateurs.

Paolo

Curé des paroisses St-Nicolas-de-Lévis, St-Jean-L’Évangéliste et St-Joseph-de-Lévis
Merci de prier pour moi et toute l’équipe pastorale!

Textes de la messe: https://www.aelf.org/2020-04-05/romain/messe

Homélie de la messe du 5 mars – Dimanche des Rameaux

EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU (Mt 21, 01-17)
Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivèrent en vue de Bethphagé,
sur les pentes du mont des Oliviers.
Alors Jésus envoya deux disciples en leur disant :
« Allez au village qui est en face de vous ;
vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et son petit avec elle.
Détachez-les et amenez-les moi.
Et si l’on vous dit quelque chose, vous répondrez :
“Le Seigneur en a besoin”.
Et aussitôt on les laissera partir. »
Cela est arrivé pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète :
Dites à la fille de Sion :
Voici ton roi qui vient vers toi, plein de douceur,
monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d’une bête de somme.
Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné.
Ils amenèrent l’ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus.
Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ;
d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route.
Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient, criaient :
« Hosanna au fils de David !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Hosanna au plus haut des cieux ! »
Comme Jésus entrait à Jérusalem, toute la ville fut en proie à l’agitation, et disait :
« Qui est cet homme ? »
Et les foules répondaient :
« C’est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »
Jésus entra dans le Temple,
et il expulsa tous ceux qui vendaient et achetaient dans le Temple ;
il renversa les comptoirs des changeurs et les sièges des marchands de colombes.
Il leur dit :
« Il est écrit :
Ma maison sera appelée maison de prière.
Or vous, vous en faites une caverne de bandits. »
Des aveugles et des boiteux s’approchèrent de lui dans le Temple, et il les guérit.
Les grands prêtres et les scribes s’indignèrent
quand ils virent les actions étonnantes qu’il avait faites,
et les enfants qui criaient dans le Temple : « Hosanna au fils de David ! »
Ils dirent à Jésus :
« Tu entends ce qu’ils disent ? »
Jésus leur répond :
« Oui. Vous n’avez donc jamais lu dans l’Écriture :
De la bouche des enfants, des tout-petits, tu as fait monter une louange ? »
Alors il les quitta et sortit de la ville en direction de Béthanie, où il passa la nuit.